6e Forum annuel des Chartes de la Diversité européennes au Luxembourg

La Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE et la Commission européenne ont organisé le 6ème Forum annuel des Chartes de la Diversité européennes en collaboration avec la Charte de la Diversité Lëtzebuerg le 28 octobre dernier au Cercle Cité.

L'événement a rassemblé plus de 150 expert(e)s dans le domaine de la gestion de la diversité et représentant(e)s des entreprises, d’institutions publiques, de médias et de ONGs, provenant de tous les pays de l’UE ont répondu présent. Effectivement, l'événement ciblait les représentant(e)s de toutes les Chartes de la Diversité d’Europe, ainsi que leurs parties prenantes et leurs signataires, mais aussi les organisations pouvant porter le projet de la Charte de la Diversité dans les pays où celle-ci n’existe pas encore.

Les Chartes de la Diversité sont des initiatives nationales volontaires au sein de l'UE qui visent à encourager toutes les organisations à développer une politique de diversité et d'égalité des chances au travail, indépendamment de la race, l'origine ethnique, l'orientation sexuelle, le sexe, l'âge, le handicap ou la religion.

Depuis 2004, 15 États membres ont établi leur propre charte nationale sur différents modèles de gouvernance et près de 9000 entreprises les ont signé, y compris des entreprises commerciales, des organismes publics et plusieurs ONG.

L'événement a donné l'occasion aux participants d'assister à divers ateliers et tables rondes, axés sur le rôle à jouer par le secteur public et les médias dans le domaine de la sensibilisation à la diversité et de la gestion de cette dernière.

Selon les participants aux tables rondes, les médias jouent un rôle important dans la sensibilisation à la diversité des citoyens qui, parfois, n’ont pas l’esprit suffisamment critique pour comprendre l’inégalité de traitement à laquelle sont sujets sur l’écran ou dans les journaux les femmes et certaines minorités. Les Chartes peuvent ainsi s’avérer être un outil d’encouragement au respect de la diversité pour les médias, qui sont invités à revoir leur façon de traiter certains contenus ainsi que leurs stratégies de recrutement.

Il a aussi été donné une grande importance au rôle des acteurs publics, qui, selon certains, peuvent et - dans certains cas - devraient jouer un rôle moteur pour augmenter la prise de conscience sur l’importance de la gestion de la diversité ainsi que  d’améliorer les connaissances à ce sujet. De plus, les pouvoirs publics peuvent avoir un impact important dans la promotion de la diversité au sein des organisations privées en se comportant comme un modèle en ce qui concerne la gestion de la diversité dans leur propre sein ainsi que dans l’offre de leurs services.

La Ministre de la Famille et de l'Intégration et de la Grande Région, Corinne Cahen, Marraine de la Charte luxembourgeoise de la Diversité, a participé à l'événement, ainsi que la Directrice pour l'égalité auprès de la Commission européenne, Salla Saastamoinen.

Parmi les contributeurs on peut mentionner: le directeur de la sécurité sociale en Estonie, le Maire de la ville danoise d'Odense, le chef du Service de Bus publics de Dublin en République d'Irlande, des représentants du secteur des médias, tels que le Secrétaire général de l'Association des journalistes professionnels en Belgique et journalistes de radio et de journaux, ainsi les représentant(e)s des Chartes de la Diversité étrangères, comme Aletta von Hardenberg, responsable de la Charte allemande.

Les tables rondes ont été animées par le Président d’IMS Luxembourg, Christian Sharff et la rédactrice en chef adjointe du Jeudi en ligne, Laurence Harf.

Pour plus d’information visitez le site de la présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE.

0