Grand succès pour la conférence «Aborder la question LGBTI dans l’entreprise »

Plus de 160 personnes ont participé à la conférence organisée par le Comité pour la Charte de la Diversité Lëtzebuerg, qui a eu lieu le 12 janvier 2016 chez BGL BNP Paribas.

Cette conférence a été l’occasion pour des experts nationaux et internationaux de débattre sur la question LGBTI sur le lieu de travail et de donner des pistes de réflexion aux participants.

Selon les données disponibles, il s’agit d’une vraie problématique qui affecte des millions de personnes en Europe et aussi au Luxembourg. Malgré le fait que le Grand-Duché est majoritairement considéré comme ouvert et accueillant pour les personnes LGBTI, il ne fait pas exception: en 2012 une enquête de l'Agence européenne des droits fondamentaux a découvert que seulement 28% des personnes LGBTI au Luxembourg sont toujours ouvertes sur leur orientation sexuelle au travail, tandis que 44 % le sont sélectivement. Par contre, 28 % cachent totalement leur identité sexuelle.

Après des mots de bienvenue de Nancy Thomas, directrice de IMS Luxembourg et par Fabienne Dasnoy, Head of Diversity & Inclusion de BGL BNP Paribas, entreprise classée deuxième au Workplace Pride Global Benchmark 2015 (le classement des entreprises gay-friendly), Etienne Schneider, Vice Premier Ministre, a inspiré l’audience par son témoignage personnel.

Suite à la présentation du « business case » pour aborder la question LGBTI sur le lieu de travail  par David Pollard, Directeur de la fondation Workplace Pride (www.workplacepride.org), Vinay Kapoor, Head of Diversity & Inclusion chez BNP Paribas au Royaume-Uni, et Bruce Hedgcock, Commercial & Institutional Banking chez BNP Paribas France et porte-parole du réseau Pride-France (réseau LGBT interne) ont débattu lors d’une table ronde atour de nombreux autres aspects : le rôle des réseaux internes, la meilleure façon de faire face à des voix hostiles ou pourquoi une entreprise devrait montrer son engagement à la cause LGBT.

Enfin, Gabriele Schneider, présidente de Rosa Lëtzebuerg, a rappelé les avances en matière de reconnaissance des droits de la communauté LGBTI au Luxembourg, qui, tout en étant un des pays les plus « LGBT-friendly » au monde, doit renforcer la lutte contre l’homophobie et accorder les pleins droits aux personnes transgenre et intersexe.

Vous pouvez revoir la conférence sur Quartziumainsi que l’intervention de Monsieur Schneider.

Retrouvez les photos de la conférence sur le Flickr d’IMS Luxembourg.

0