Rapport sur les discriminations au Luxembourg

rapport activités 2013 du CET

Le Centre pour l'Egalité de Traitement du Luxembourg vient de publier son rapport d'activité 2013, dans lequel il détaille notamment :
- les recommandations qu'il a effectuées auprès des autorités publiques,
- les actions mises en place, comme la possibilité désormais aux personnes en situation de handicap de disposer d'une voiture de remplacement adaptée mise à la disposition par certaines assurances
- les 87 nouveaux cas pour lesquels il a été saisis sur l'année, dont voici quelques informations : lors de l’ouverture d’un dossier, le problème du requérant est classé dans une de ces huit
rubriques: les six motifs de discrimination couverts par le CET, la catégorie intitulée «
discrimination multiple» ou la catégorie « autres ».
Parmi les motifs de discrimination, le handicap comptabilise 26 cas (27,1%), l’appartenance ou non appartenance, vraie ou supposée, à une race ou ethnie 16 cas (16,7%),
le sexe 13 cas (13,5%), la religion ou les convictions 4 cas (4,2%), l’âge 2 cas (2,1%) et
l’orientation sexuelle 1 cas (1%).
La catégorie « discrimination multiple » est celle ou le requérant a lui-même estimé être victime de discriminations basées sur plusieurs ou tous les motifs. Cette année, 9 cas (9,4%)
ont été recensés.
Dans la catégorie « autres » (25 cas, donc 26%) sont regroupés :
- les cas de harcèlement qui ne sont pas basés sur un motif du CET
On constate que le mot « harcèlement » est parfois utilisé de manière erronée, car, après
analyse des dossiers, le CET remarque que la définition du harcèlement ne coïncide pas
avec le phénomène rapporté.
- les demandes d’informations de tout genre
Celles-ci peuvent être des demandes de renseignements liées au spectre de compétence
du CET ou bien être des demandes très diverses. Souvent, les personnes ne savent tout
simplement pas à qui s’adresser et quel est l’interlocuteur adapté à leur problème. Dans ce
cas, le CET essaie de les réorienter.

Télécharger le rapport d'activité 2013

0