TANGO S.A.

Catégorie d'entreprise 
PME
Nombre de salariés  
125
Secteur d'activité 
Autre -
Merci de préciser ici: 
Télécommunications
Fiche(s) "Bonne pratique" de l'entreprise: 
Décliner

Permettre aux collaborateurs de nos identités d'évoluer au sein du groupe grâce à la mise en place d'un dispositif de mobilité interne.

Dans le cadre du rapprochement de nos entités, Proximus souhaite donner la possibilité à nos collaborateurs d’évoluer au sein du groupe.

Afin de communiquer sur la mobilité interne, les Ressources Humaines se concentrent sur :

  • L’envoi mensuel des postes vacants au sein du groupe à l’ensemble des collaborateurs
  • Dans les entretiens d’évaluation / de fonctionnement, ajout d’une rubrique consacrée aux opportunités de développement / de carrière
  • Entretiens de recrutements internes pour des postes disponibles
  • Communication sur les recrutements / transferts effectués 

Les objectifs sont multiples :

  • Motivation de nos collaborateurs
  • Fidéliser nos collaborateurs
  • Offrir de nouveaux challenges à nos collaborateurs
  • Diminuer le turnover du groupe

L’impact est important pour le groupe étant donné qu’il se concentre sur le turnover des entités. Aussi, l’impact est majeur en termes de reconnaissance, de valorisation des compétences et confiance de l’Employeur vis-à-vis du Salarié en lui permettant de réorienter sa carrière à des moments-clé pour le Salarié.  

Évaluation, mobilité et gestion de carrière
Conseils pratiques "A faire"
  • Suivre de près les entretiens d’évaluation / de fonctionnement, déceler des souhaits non-exprimés ou pas clairs pour le Salarié,
  • Proposer des opportunités ou missions ponctuelles sortant du cadre de la fonction du Salarié
  • Envisager un bilan de compétences visant à valoriser les acquis du Salarié
  • Disposer de descriptifs de postes clairs et précis
  • Faire un suivi rigoureux de la période de transfert, accompagner le Salarié dans sa nouvelle fonction 
  • Prévoir de manière contractuelle une clause de « retour » vers l’ancienne fonction.
Conseils pratiques "A ne pas faire"
  • Ne pas disposer d’objectifs, de descriptif de poste (cadre à donner au Salarié)
  • Ne pas tenir compte des compétences et capacités réelles du Salarié dans la nouvelle fonction
  • Laisser le Salarié se débrouiller seul.
Encourager

Proximus Luxembourg souhaite, avec cette démarche, favoriser la communication avec nos clients comme entre nos collaborateurs.

Proximus emploie des collaborateurs d’origines très variées. Ainsi, nos langues de communication sont le français, tout comme l’anglais, le luxembourgeois ou l’allemand. A cet égard, nous souhaitons favoriser les échanges et l’apprentissage des langues afin de faciliter le contact entre nos collaborateurs mais surtout, de garder la communication conviviale et plaisante pour chacun.

Chaque année, les Ressources Humaines prennent note, via l’entretien d’évaluation / de fonctionnement, des demandes de cours de langue de nos collaborateurs :

  • La demande est formulée lors de l’entretien du Salarié
  • Elle est collectée par les Ressources Humaines
  • Les demandes sont validées par les RH et la Direction
  • Les cours organisés en groupe.
 
  • Motiver nos collaborateurs
  • Fidéliser nos collaborateurs
  • Améliorer la communication au sein du groupe 

Nous considérons cette action comme importante étant donné qu’elle est attendue de nos collaborateurs. Des cours sont octroyés même si l’apprentissage d’une langue n’a pas d’impact direct sur l’exécution de la fonction du Salarié car il s’agit d’une gratification accordée à nos Salariés qui l’estiment en tant que telle.  

Évaluation, mobilité et gestion de carrière
Conseils pratiques "A faire"
  • Communiquer dans plusieurs langues au sein de l’entreprise, tenir compte des langues parlées (ou non) par certains collaborateurs pendant les réunions
  • Faire un roulement sur les cours proposés (proposer des cours des collaborateurs différents chaque année ou quand un niveau souhaité est atteint)
  • Communiquer via newsletter sur les cours proposés
Conseils pratiques "A ne pas faire"
  • Octroyer les cours qu’en fonction des « business requirements »
  • Octroyer les cours sans critères objectifs et connus de tous les Salariés
  • Ne pas suivre l’évolution des Salariés
  • Ne communiquer qu’en une langue (anglais ou français)