SENSIBILISER À LA VENUE DES RÉFUGIÉS À ESCH-SUR-ALZETTE ET ORGANISATION D’UNE LIVING LIBRARY « RENCONTRE AVEC DES FEMMES RÉFUGIÉES ».

Company name : VILLE D'ESCH-SUR-ALZETTE

Activity sector : Public administration

Company category : Public sector

 

Raise awareness, train and involve

Description of the action

Dans le cadre de ses actions visant à soutenir l’accueil et l’intégration des réfugiés à Esch-sur-Alzette, la ville organise entre autres des actions qui ont pour objectif principal la sensibilisation à la venue des réfugiés à Esch-sur-Alzette. Une de ces actions était l’organisation d’une Living Library « Rencontre avec des femmes réfugiées » à l’occasion de la Journée internationale des femmes en 2017.

Context

Il y a 2 foyers pour réfugiés masculins à Esch qui accueillent actuellement (juin 2018) 140 personnes. Un troisième foyer pour 150 personnes et pour une population mixte (des familles) ouvrira ses portes au quartier « Neudorf » de la ville. Un groupe de coordination a été mis en place en automne 2015, afin de mettre en réseau les services communaux (Sports, Culture, Jeunesse, Enseignement, Développement social, Office social, Egalité des chances, …), les acteurs externes (Point Info Jeunes, Kulturfabrik, CIGL, …) et le gestionnaire des foyers (Caritas). Les objectifs sont: échanger les informations et faciliter les collaborations, offrir un soutien logistique aux foyers, encourager la participation des réfugiés dans les offres communales, sensibiliser les services communaux et la population de la ville à l’accueil et à la venue des réfugiés à Esch-sur-Alzette.

Approach

Dans ce contexte a été organisée en mars 2017 une Living Library «Rencontre avec des femmes réfugiées», en collaboration avec l’Agence interculturelle de l’ASTI et le groupe «Living Library», un groupe de bénévoles. L’association du quartier de «Neudorf» a soutenu l’initiative. 12 femmes réfugiées ont été invitées pour témoigner sur leurs parcours et leurs expériences et pour échanger avec les personnes participantes dans des petits groupes (6 personnes au maximum) et pour une durée de 15 minutes pour chaque rencontre. Les personnes inscrites pouvaient échanger avec plusieurs invitées. Les femmes invitées venaient de régions et de pays différents et elles avaient des parcours différents. En parallèle aux échanges, l’ASTI a informé les personnes présentes sur la situation des réfugiés au Luxembourg (statistiques, statuts, cadre légal).

Impact

L’impact d’une mesure de sensibilisation est difficile à évaluer. Nous pouvons dire que le thème de la soirée a connu un grand intérêt de la part du public: une centaine de personnes était inscrite à la soirée. D’autres personnes intéressées n’ont pas pu participer à cause de la méthode sur laquelle repose la «Living Library». En effet, celle-ci fonctionne selon le principe des échanges dans des petits groupes. Les feedback obtenus spontanément (sur place ou par écrit par après) ont été positifs : la méthode de la «Living Library» est considérée comme un bon outil pour inciter les discussions et les échanges entre personnes et pour sensibiliser face aux discriminations et préjugés. Il était aussi important de prévoir un volet «information» en parallèle ; en effet, beaucoup de personnes présentes n’étaient pas au courant du cadre légal ou des différents statuts et aides y liés.

Objectives

  • Faciliter les échanges entre personnes qui ne se seraient peut-être pas rencontrées ou parlées ;
  • Combattre les préjugés et les stéréotypes ;
  • Sensibiliser les habitants du quartier « Neudorf » à la venue des réfugié-e-s ;
  • Informer et sensibiliser le personnel communal à la thématique concernant les réfugié-e-s

« To do »

  • Travailler ensemble avec les associations qui ont de l’expérience dans l’accueil des réfugié-e-s ;
  • Bien préparer la « Living Library » avec les invitées (réunion préalable, contact par courrier émail, être disponible pour toutes questions ou explications)
  • Faire attention à la diversité en ce qui concerne les invitées (parcours, origine,, âge) ;
  • Bien gérer les inscriptions des participant-e-s dans les différents groupes : faire attention à la diversité des échanges, aux préférences linguistiques ;
  • Donner au début de la soirée à chaque personne participante un programme individualisé avec son parcours d’échanges;
  • Bien expliquer au début de la soirée le déroulement ;
  • Bien gérer les temps pour les échanges ;
  • Prévoir des bénévoles qui sont disponibles pour guider les participant-e-s à leurs tables d’échanges respectives ;
  • Communiquer en visant un public diversifié.

« Not to do »

  • Ne pas s’attendre à un déroulement parfait (même en ayant tout prévu et même ayant expliqué le déroulement au début de la soirée), surtout avec un nombre aussi élevé d’inscriptions. La formule de la « Living Library » étant une formule plus ouverte, les personnes inscrites ont parfois tendance à circuler librement et ne pas toujours se tenir à leur parcours d’échanges proposé.

Keywords : Welcoming and socialization

×