fr / en

PROJET « CONNECTIONS » : PRÉPARATION DES DEMANDEURS ET BÉNÉFICIAIRES DE PROTECTION INTERNATIONALE À L’EMPLOI

Nom de l'entreprise : ASTI

Secteur d'activité : Autres

Catégorie de l'entreprise : Fondation, Association, ONG

 

Sensibiliser, former et impliquer

Description de l'action

Le projet « Connections » a été développé avec le soutien de l’œuvre Grande-Duchesse Charlotte (appel Mateneen) et vise à préparer les demandeurs et bénéficiaires de protection internationale au marché de l’emploi. Le programme compte quatre étapes notamment un « screening » des compétences sur base d’un entretien individuel, des séances d’informations pour mieux comprendre le Luxembourg, des workshops de préparation à l’emploi et un stage en entreprise non rémunéré. Les efforts des participants sont documentés dans un portfolio et certifiés par le service de la formation des adultes du MENEJ. En fin de parcours ils sont transmis à l’ADEM.

Contexte

La venue d’un nombre plus important de DPI au Luxembourg a permis de relancer entre autres la question de l’intégration au marché de l’emploi de ces derniers. Face à des procédures d’asile qui peuvent durer plus qu’une année et en absence de réelles possibilités à s’intégrer au marché de l’emploi durant la procédure, les DPI se trouvent souvent face à des situations d’inactivité et à des difficultés d’insertion professionnelle une fois le statut de protection internationale obtenu.

Afin d’éviter cette situation et pour faire face à cette inégalité, nous leur proposons de s’activer durant leur phase de procédure afin d’être le mieux préparés une fois le statut de protection internationale reçu. 

Approche

  • Un « screening » sur base d’un entretien individuel déterminant les compétences professionnelles.
  • 14 séances d’informations au sujet de l’histoire et la composition de la société luxembourgeoise, le regroupement familial, l’équivalence des diplômes, etc. Certaines séances sont organisées et présentées par nos partenaires. 
  • 6 workshops plus spécialisés sur différents sujets tels que comment rédiger un CV, savoir se présenter à un entretien d’embauche, se préparer au stage en entreprise, lancer son propre entreprise, etc… Certains workshops sont organisés et présentés par nos partenaires.
  • Un stage à l’entreprise non rémunéré de 240 heures sur maximum 6 mois. Les stagiaires sont suivis par un mentor à l’emploi désigné par l’entreprise. Une évaluation des compétences selon la fiche ROME- répertoire opérationnel des métiers de l’emploi – utilisée par l’ADEM

Objectifs

Le projet vise à intégrer les demandeurs et bénéficiaires de protection internationale au marché de l’emploi du Luxembourg. Pour cette raison, les objectifs sont de :

  • créer des liens entre les réfugiés et les entreprises du Luxembourg
  • sensibiliser les réfugiés à la vie dans notre société et aux exigences de notre monde de travail
  • mobiliser les acteurs économiques à l’insertion professionnelle des réfugiés

En termes de nombre de participants, nous aimerions organiser 6 groupes jusque fin 2018 (fin du financement du projet).

Impact

Pour le 1er groupe :

  • 58 personnes inscrites aux séances d’informations
  • 30 personnes sélectionnées aux ateliers professionnels
  • 23 stages non-rémunérés en entreprise ont été trouvés
  • 2 participants ont bénéficié des bourses pour le programme de MBA exécutif de la Sacred Heart University
  •  3 inscriptions pour les formations offertes par la Chambre des Salariés


Pour le 2ème groupe (octobre 2016 – mars 2017) :

  • 71 personnes inscrites aux séances d’informations
  • 38 personnes sélectionnées aux ateliers professionnels
  •  24  stages en entreprises non-rémunérés
  •  5 personnes ont été inscrites dans des formations auprès des chambres professionnelles


Pour le 3ème groupe (mai - actuellement en cours) :

  • 75 personnes inscrites aux séances d’informations
  • 35 personnes sélectionnées aux ateliers professionnels

« A faire »

Engager un réfugié pour un stage en entreprise non rémunéré. Le projet donne des nouveaux instruments aux acteurs économiques de s’engager pour la diversité (p.ex offre de stage en entreprise, animation de workshop,…). Par ailleurs, l’approche du projet permet de sensibiliser d’une manière originale le personnel à l’intérieur des entreprises à la problématique de l’accueil des réfugiés. Le contact direct avec cette population, la confrontation aux défis culturels et autres auxquels il faut répondre, la prise de conscience des énormes efforts faits par nos participants, etc. est possible grâce aux contacts directs lors des séances d’informations/workshops ou à travers les stages en entreprises. 


« Ne pas faire »

Face au nombre important de demandeurs et de bénéficiaires de protection internationale qui vivent au Luxembourg, ne pas préparer ces derniers au marché du travail luxembourgeois, c’est rendre leur intégration difficile et rater des chances de recrutement de personnes compétentes et très motivées.

Mots-clés : Accueil et socialisation

Publié le 26 juin 2017

×