fr / en

Utiliser un langage inclusif dans la prière et travailler continuellement à l'amélioration de notre livre de prières et des traditions religieuses en général

Nom de l'entreprise : LIBERAL JEWISH COMMUNITY OF LUXEMBOURG

Secteur d'activité : Autres

Catégorie de l'entreprise : PME

 

Décliner

Description de l'action

Nous utilisons dans nos services religieux un langage inclusif, si nécessaire/possible, neutre sur le plan dugenre, en réformant et en remettant en question nos traditions religieuses lorsque cela est approprié et/ou nécessaire. Au cours de nos sessions d'étude, nous lisons et discutons des textes d'universitaires qui donnent une perspective alternative (par exemple, le récit féministe de la rabbin Jill Hammer comme commentaire de la Bible). Nous encourageons la sensibilisation aux voix qui n'ont pas été entendues ou qui ont été supprimées auparavant dans le judaïsme. Nous appliquons des exigences non sexistes (égales) pour la cérémonie de Bney Mitzvah (en tant que chefs de prière et lecteurs de la Torah pendant le culte public), nous encourageons l'égalité d'accès aux rituels, nous incitons les filles à expérimenter des rituels qui étaient traditionnellement réservés aux garçons (par exemple, porter le Talit/châle de prière, Tefilin/phylactères). Nous encourageons activement la visibilité et les modèles de ceux qui ont été opprimés dans le passé : femmes, minorités ethniques, personnes LGBTI, etc. En particulier, nous encourageons les rabbins et les cantors féminins : notre chantre adjoint est une femme.

Contexte

Les services religieux et les traditions.

Approche

Nous utilisons la pratique juive séculaire qui consiste à remettre en question nos traditions, à débattre et à réévaluer leur impact sur notre vie quotidienne. Plutôt que d'être dogmatiques, nous utilisons nos traditions pour promouvoir une pensée progressiste et l'intégration au sein de notre communauté et au-delà.

Objectifs

Créer une communauté encore plus inclusive, ouverte et accessible.

Impact

Permettre à tous et à chacun de pouvoir s'identifier et participer à nos activités.

« A faire »

Évitez tout langage sexiste ou stéréotypé.

« Ne pas faire »

Promouvoir, là où c'est nécessaire, un langage neutre et inclusif.

Mots-clés : Accueil et socialisation

Publié le 19 octobre 2020

×